Le Noël catastrophique des internautes

Cédric Garrofé

— 

Environ 23.000 foyers français ont passé le soir de Noël sans électricité, la faute à «Dirk».
Environ 23.000 foyers français ont passé le soir de Noël sans électricité, la faute à «Dirk». — AFP

Il faut bien le reconnaître. Les fêtes de fin d'année ne sont pas toujours synonymes de célébrations heureuses.

Et si ce Noël a été catastrophique pour vous, vous pourrez vous consoler (un peu) en lisant les témoignages des internautes qui, eux aussi, n’ont franchement pas passé de bons moments.

«Mon malaise a gâché notre réveillon» 

Audrey s’en veut beaucoup. Pourtant, ce n’est vraiment pas de sa faute si la jeune maman a été prise d’un malaise sur l’autoroute, alors qu’elle se rendait à son domicile pour réveillonner avec sa famille.
 
«J’ai dû m’arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence en attendant les pompiers avant de filer à l'hôpital, pour une perfusion de trois heures. Nous travaillons à Paris, les rythmes sont dingues, nous sommes fatigués», explique-t-elle.
 
La jeune femme est finalement assez chanceuse, elle a pu rentrer chez elle en fin de soirée... Direction le lit.
 

«Bébé a vomi partout» 

Un véritable drame. Romain pensait pourtant passer une soirée au calme en donnant à manger à son bébé peu avant le début de l’apéro. Mal lui en a pris.
 
«On l’a laissé se reposer dans son fauteuil, puis c’est arrivé. Il a vomi partout.»
 
Des conséquences lourdes sur la suite de la soirée, que nous raconte l'internaute. «Nous avons évidemment dû tout nettoyer. Le pire, c’est que la plupart des gens ont été dégoûtés et ont refusé de continuer le repas. L’odeur des petits pots aux épinards et saumon, c'est vraiment pas très appétissant...»
 

«On a regardé la télé» et puis c'est tout 

Pour Tania, la soirée s’est résumée à regarder la télévision, en famille. Un véritable calvaire pour cette jeune fille qui espérait un peu mieux pour Noël.
 
«Nous étions tous assis sur le canapé devant l'écran et personne ne parlait. Le pire, ça a été quand mon oncle s’est endormi…»
 

«Les cadeaux offerts par ma fille m’ont été dérobés» 

Attention, ce témoignage est très triste. Marie avait reçu de sa fille un beau pyjama, deux paires de chaussettes ainsi qu’un gel de douche au miel. «Je voulais rentrer chez moi au plus vite pour me doucher avec et inaugurer les habits en dormant avec.»
 
Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu. «J'ai pris le train pour rentrer chez moi. Le seul strapontin de libre était tout près de la porte. A un arrêt, une jeune dame s’est approchée puis s'est s’emparée de mon sac de cadeaux posé sur mes genoux, avant de quitter rapidement le wagon, au signal de départ.»
 
«Quand j’ai réalisé, j'ai eu les larmes aux yeux en pensant au plaisir que ma fille avait eu de faire les magasins pour m'offrir ces présents.»
 
Craignant de la rendre triste, elle ira racheter les mêmes dans un magasin, sans lui dire. «Il y a plus triste, mais j’ai 71 ans et ce type d’événement laisse un choc, surtout le jour de Noël.»
 

«La facture du repas a explosé, j'ai dû la régler moi-même»

Chargée de l'organisation du réveillon, pour elle, ses enfants et leurs conjoints, Catherine pensait avoir tout prévu. «J'avais tout budgétisé un mois à l'avance, avec la répartition des rôles et achats de chacun.»
 
Chacun des invités voulant ajouter des produits non prévus au menu, la facture a rapidement augmentée. «Je n'avais pas beaucoup d'argent à dépenser. Je tablais sur 150 euros pour moi et mes enfants. Finalement, j'ai du faire toutes les courses, et je me suis retrouvé à payer 225 euros. Depuis mercredi soir, j'ai envie de pleurer.» 
 
L'année prochaine, pour elle, ce sera un simple goûter.
 
Votre Noël à vous aussi a été complètement raté? Racontez-nous dans les commentaires ci-dessous…