Météo: La vigilance orange étendue à 23 départements en raison de vents violents

E.O. avec AFP

— 

Un homme marche près de la mer, à Saint-Guénolé, dans le Finistère, alors que la Bretagne est touchée par des vents violents, le 23 décembre 2013.
Un homme marche près de la mer, à Saint-Guénolé, dans le Finistère, alors que la Bretagne est touchée par des vents violents, le 23 décembre 2013. — FRANK PERRY / AFP

La vigilance orange aux vents violents, qui concernait jusqu’ici 14 départements  de l’Ouest, a été étendue à 23 départements de l’Est et du Sud-Ouest, annonce ce lundi Météo-France.

>> Consultez la carte de vigilance de Météo-France

Les nouveaux départements concernés sont: la Côte d’Or, le Jura, la Saône-et-Loire, l’Ain, le Rhône, la Loire, la Haute-Loire, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. L’alerte est valable jusqu’à mardi 16h.  Des vents«tempétueux» commencent à toucher la Bretagne et le Cotentin, avec des rafales jusqu'à 116km/h à Landivisiau et 122 km/h à Ouessant, indique le bulletin de 16h de Météo-France. Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de la nuit de lundi à mardi.

Ce sont d'ailleurs ces conditions météorologiques qui ont précipité un homme à l'eau alors qu'il se trouvait à bord d'un cargo en avarie de barre. L'homme, de nationalité russe, est tombé à la mer vers 15h à 120 milles nautiques (220 km) au nord-ouest de Brest, a indiqué à l'AFP le capitaine de corvette, Karine Foll, chargée de communication à la préfecture maritime, précisant que sur zone la houle était de 6 à 7 mètres avec des vents en rafales à près de 120 km/h. Comme à chaque fois en cas de météo agitée, le remorqueur brestois Abeille Bourbon a été dépêché non loin d'Ouessant, prêt à intervenir. L'Argonaute, bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BSAD) de la Marine, était également mobilisé.

Phénomène de vague-submersion

Le Finistère, Morbihan, Côtes d'Armor, Ille-et-Vilaine, ainsi que les régions de Basse et Haute Normandie, du Nord-Pas-de-Calais, de la Loire-Atlantique, de la Mayenne et de la Somme, sont également toujours en vigilance.

Les deux premiers cités, le Finistère et le Morbihan, sont également en vigilance orange pour le phénomène de vague-submersion.

>> TÉMOIGNAGES - Vous habitez dans les départements concernés? Ressentez-vous l'arrivée de la tempête près de chez vous?

Envoyez-nous vos photos et vidéos et racontez-nous les précautions que vous prenez  en nous écrivant à contribution@20minutes.fr ou participez dans les commentaires.