Centrafrique: La photo d'un soldat français arborant un slogan nazi retirée

ARMÉE e militaire sera «immédiatement suspendu» assure le porte-parole de l'état-major...

avec AFP

— 

Le 17 décembre 2013, un soldat français déployé en Centrafrique arbore un slogan nazi sur son uniforme.
Le 17 décembre 2013, un soldat français déployé en Centrafrique arbore un slogan nazi sur son uniforme. — FRED DUFOUR / AFP

Une attitude «inadmissible» selon l'état-major des armées  qui a retiré vendredi de son site la photo d'un soldat français déployé en Centrafrique qui arborait un insigne avec une devise nazie.

Le militaire sera «immédiatement suspendu», dès qu'il aura été identifié, a déclaré à l'AFP le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l'état-major.

Selon BFMTV, cette photo d'un soldat de l'opération Sangaris a été postée par l'état-major sur la page Facebook des opérations extérieures des armées.

Devise SS

«Ce soldat portait un insigne d'épaule n'appartenant pas à la tenue militaire sur lequel figurait une inscription relevant d'une idéologie condamnée sans équivoque», a indiqué le colonel Jaron.

Publié sur le site de BFMTV, la photo montre un soldat l'arme au poing, avec à l'épaule un insigne portant le nombre 32 sur un drapeau tricolore. Selon la chaîne, on peut y lire en allemand la devise SS «Mon honneur s'appelle fidélité».

Une enquête de commandement a été ordonnée par le Chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud et sera conduite par le commandant de l'opération Sangaris, le général Francisco Soriano. «Il s'agit d'une attitude inadmissible qui ne reflète en rien la réalité dans les armées», a souligné le colonel Jaron.