Une jeune femme disparaît après avoir accouché dans une maternité

© 2013 AFP

— 

Un médecin chinois a été condamné mardi à la peine de mort avec sursis pour avoir enlevé des nourrissons avant de les vendre à un réseau de trafiquants, une affaire qui a suscité une vive émotion dans le pays.
Un médecin chinois a été condamné mardi à la peine de mort avec sursis pour avoir enlevé des nourrissons avant de les vendre à un réseau de trafiquants, une affaire qui a suscité une vive émotion dans le pays. — Philippe Huguen AFP

Une jeune femme d'une trentaine d'années est activement recherchée depuis jeudi soir après sa disparition d'une maternité marseillaise où elle venait de donner naissance à un petit garçon, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Le parquet de Marseille a confié l'enquête pour «disparition inquiétante» à la brigade des mineurs de la Sûreté départementale, a précisé la même source, indiquant que la jeune femme avait donné une fausse adresse et semblait «en grande détresse psychologique».

Elle a subitement quitté la maternité de l’hôpital de la Conception, l'un des plus importants de la ville, après avoir accouché d'un petit garçon, qui se porte bien et que le personnel a déjà baptisé «l'enfant de Noël», a-t-on encore indiqué.

D'après les premiers éléments de l'enquête, les faux papiers de la jeune mère mentionnaient notamment qu'elle était née en 1985. Les policiers doivent exploiter les enregistrements des caméras de surveillance et faire des expertises ADN pour tenter de l'identifier.

Selon une source proche du dossier, «de mémoire d’enquêteur», plusieurs nourrissons ont déjà disparu d'une maternité de la ville mais c'est la première fois que c'est un parent qui se volatilise.