Armée: De la neige au désert malien

DEFENSE La 27e brigade d’infanterie de montagne basée à Varces, près de Grenoble, enverra des soldats au Mali et en Centrafrique...

A Grenoble, Manuel Pavard

— 

L'entraînement des chasseurs alpins, en Savoie.
L'entraînement des chasseurs alpins, en Savoie. — M. Pavard / Pleins Titres

Au début 2014, la plupart d’entre eux partiront pour le Mali ou la Centrafrique. Avant cela, près de 1000 soldats de la 27e brigade d’infanterie de montagne (BIM), basée à Varces (Isère) ont participé, du 8 au 12 décembre, à une manoeuvre en conditions réelles dans le massif des Cerces, près de Valloire (Savoie). « Un entraînement unique en Europe », selon le général Benoit Houssay, commandant de la 27e BIM.

Les bataillons de chasseurs alpins, appuyés par le génie, l’artillerie et la cavalerie, se sont ainsi succédés toute la semaine, rejouant chaque jour le même scénario.

Conditions extrêmes

« Les compagnies devaient s’infiltrer de nuit, bivouaquer dans la neige et, au petit matin, interdire le déploiement de troupes ennemies fictives », explique le capitaine François Avot. Un exercice à balles et obus réels, dans le froid et le vent. « Si un chasseur alpin est capable d’utiliser des armes dans ces conditions-là, il saura le faire en Afrique », affirme-t-il.

Le général Houssay vient en effet d’annoncer l’envoi de 600 soldats au Mali, en janvier. Stationnés « à Bamako, Gao et peut-être Kidal », ils auront « deux missions : neutraliser les groupes terroristes et appuyer l’armée malienne et la Minusma ». Une opération de quatre mois « extrêmement éprouvante, souligne le général Houssay. On sera en saison de pleine chaleur et le premier ennemi sera le terrain. Les hommes devront être en très bonne forme physique – ils se préparent depuis septembre – et boire 10-15 litres d’eau par jour. »

Un bataillon de la 27e BIM assurera également la relève du dispositif en place en Centrafrique, « un pays en complète déliquescence. Ses missions seront de désarmer les milices pour protéger les populations et retirer les armes en circulation. » Le nombre d’hommes reste à fixer.

Des missions dans le monde entier

Basée à Varces, la 27e BIM se compose de 6000 soldats et six régiments : 7e bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Varces, 13e BCA de Chambéry, 27e BCA d’Annecy, 4e régiment de chasseurs de Gap, 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces et 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol. Début 2014, 80 à 90 % des effectifs seront en projections extérieures : Centrafrique, Mali, Côte-d’Ivoire, Tchad, Djibouti, Gabon, Nouvelle-Calédonie, Guyane...

Hommage

Un hommage national à Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio, les deux militaires du 8ème RPIMA tués en Centrafrique, se déroulera lundi aux Invalides à Paris.