Et si, comme au Canada, le facteur ne livrait plus le courrier à domicile?

VOTRE AVIS Vous déplacer pour aller chercher vos lettres, ça vous embêterait?...

Christine Laemmel

— 

RICLAFE/SIPA

La direction de la Poste canadienne a dévoilé ce mercredi un plan d’action pour ramener l’entreprise à l’équilibre financier. Principale mesure, supprimer la tournée du facteur. Terminée la livraison à domicile du courrier et des colis, que les administrés devront désormais récupérer dans des «boîtes postales communautaires», des casiers installés dans différents quartiers.

En France, la situation économique de la Poste n’est pas plus brillante. Le groupe a annoncé ce jeudi que «l’activité courrier ne couvre plus les coûts du service universel postal.» En bref, la distribution de lettres ne rapporte plus rien, surtout dans les zones rurales les plus reculées. Même si la mission de service public remplie par la Poste, bien que mise à mal, ne semble pas dans l’immédiat nous amener sur la voie canadienne, comment réagiriez-vous si le facteur ne faisait plus du porte-à-porte?

>> Vous habitez en rase-campagne? Vous estimez que le passage du facteur contribue à entretenir du lien social? Vos factures sont informatisées et vous récupérez déjà vos colis au coin de la rue? Vous ne voyez aucun inconvénient à vous déplacer pour récupérer votre courrier?

Expliquez-nous comment vous réagiriez si la Poste française décidait aussi de ne plus livrer le courrier, en participant dans les commentaires ou écrivez-nous à contribution@20minutes.fr