Guy Bedos: «Marine Le Pen fait la campagne de Hitler»

POLITIQUE L'humoriste s'exprimait en marge d'une soirée contre le racisme...

M.Gr.

— 

Guy Bedos au Théâtre Debussy du Palais des Festivals de Cannes, le 6 juin 2013
Guy Bedos au Théâtre Debussy du Palais des Festivals de Cannes, le 6 juin 2013 — SYSPEO/SIPA

En marge du gala contre le racisme, organisé lundi soir au théâtre du Rond-Point, à Paris, l'humoriste Guy Bedos a réagi aux huées lancées contre la Garde des Sceaux. Des militants d'extrême-droite étaient en effet venus «accueillir» la ministre à son arrivée sur les lieux.

«J'ose le dire, elle a remplacé les Juifs par les arabes et les nègres. Et elle dit à tous ces gens qui vont mal -car nous sommes dans la même crise que dans les années 1930- que si vous êtes chômeurs, si vous souffrez, c'est parce qu'il y a trop d'arabes et de noirs et que 'si on les fout à la mer' vous trouverez du travail», a réagi l'humoriste dans une vidéo du Figaro.

Quarantaine d'artistes

Lors de cette soirée, la garde des Sceaux Christiane Taubira a par ailleurs été longuement applaudie par le public debout au Théâtre du Rond-Point. Une quarantaine d'artistes se sont relayés sur scène pour manifester leur soutien, après les insultes racistes dont a été victime la garde des Sceaux. «Je ne suis que le prétexte», a-t-elle souligné, «la cause c'est l'humanisme».

«Le rejet se nourrit de la peur et la peur de l'ignorance, réelle ou manigancée, qui instille l'inquiétude et l'angoisse», a ajouté la Garde des Sceaux, appelant à «lutter contre ceux qui cherchent à faire venir l'hiver de la pensée». «Ils ne sont pas la voix de la France», a-t-elle lancé sous les hourras.