Jura: 231 kilos de khat saisis, un Polonais condamné

SOCIETE La plante est considérée comme une drogue en France...

avec AFP

— 

Illustration de la production de khat, au Yémen, près de la capitale Sanaa. Les feuilles de cet arbuste sont considérées comme de la drogue en France.
Illustration de la production de khat, au Yémen, près de la capitale Sanaa. Les feuilles de cet arbuste sont considérées comme de la drogue en France. — HERRERO JUAN/SIPAUSA/SIPA

Un Polonais interpellé en possession de 231 kilos de khat, une plante considérée en France comme une drogue, a été condamné à 18 mois de prison ferme mercredi par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier, a-t-on appris de source judiciaire.

Jugé en comparution immédiate, le prévenu âgé de 30 ans a été placé sous mandat de dépôt après avoir été condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis, soit une peine de 18 mois de prison ferme, a indiqué à l'AFP le vice-procureur Camille Miansoni.

>> Le khat progresse en Europe, à lire ici

Sa condamnation a été assortie d'une amende douanière de 231.000 euros correspondant à la valeur marchande de la cargaison.

Précédentes condamnations

Déjà condamné dans deux affaires de stupéfiants en Pologne et en Suède, il a été interpellé par les douaniers sur une aire de repos de l'autoroute A36, au niveau de la commune de Arlay (Jura).

>> Les effets du khat, les résultats d'une étude

Il se trouvait avec un autre homme qui a pris la fuite. Les deux individus conduisaient chacun une voiture, l'un ouvrant la route à l'autre.

Effets euphorisants et stimulants

Les douaniers ont découvert 231 kilos de khat répartis dans plusieurs sacs, dans le coffre de l'un des véhicules.

D'après les investigations, ils venaient du Royaume-Uni, où la consommation de khat a été prohibée il y a quelques mois, début juillet, et ils se rendaient en Suisse, où elle est également interdite, a précisé M. Miansoni soulignant que les deux hommes «étaient seulement en transit dans le Jura».

>> Notre dossier drogue, par là

Le khat est un arbuste présent en Afrique orientale et dans la péninsule arabique, dont les feuilles fraîches se mâchent procurent des effets euphorisants et stimulants, similaires à ceux des amphétamines. En France, comme dans la plupart des pays de l'UE, le khat est classé comme drogue illégale.