Tireur présumé de «Libération»: Abdelhakim Dekhar aurait commencé une grève de la faim

FAITS DIVERS Le suspect de la fusillade de «Libération» aurait cessé de s'alimenter samedi...

F.F.

— 

Abdelhakim Dekhar.
Abdelhakim Dekhar. — CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE

Abdelhakim aurait décidé de ne plus s'alimenter. C'est ce qu'affirme BFM TV ce dimanche. D'après la chaîne d'information en continu, le tireur présumé de Libération aurait arrêté de s'alimenter samedi, en continuant à boire de l'eau.

Les enquêteurs tentent toujours d'en savoir davantage sur les faits et gestes de Dekhar, mis en examen vendredi pour tentatives d'assassinat avant son arrestation. Samedi, Le Parisien révélait qu'une carte d'identité au d'Abdelhakim Dekhar avait été retrouvée dans une chambre d'hôtel du 4e arrondissement de Paris, près de l'Hôtel-de-Ville.

La tache des enquêteurs est cependant rendue plus difficile par l'attitude du suspect, qui a fait valoir son droit à garder le silence.