Marseille: Ayrault annonce 80 policiers supplémentaires début 2014

SOCIETE Le Premier ministre juge qu'en matière de sécurité, «l'Etat a tenu parole»...

avec AFP

— 

Marseille, rue Enco de Botte (12ème).
En septembre 2013, un homme a été blessé gravement tandis qu'il braquait un bar-tabac. Un buraliste aurait ouvert le feu avec un fusil.
Marseille, rue Enco de Botte (12ème). En septembre 2013, un homme a été blessé gravement tandis qu'il braquait un bar-tabac. Un buraliste aurait ouvert le feu avec un fusil. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Jean-Marc Ayrault a annoncé vendredi l'arrivée à Marseille de 80 policiers supplémentaires au début de l'année 2014 et jugé qu'en matière de sécurité, «l'Etat a tenu parole». Le Premier ministre est en déplacement à Marseille ce vendredi notamment pour parler transports et sécurité.

«Au total, en un an et demi, nous aurons recréé les postes de policiers et de gendarmes supprimés par le gouvernement précédent», a-t-il estimé, se félicitant que «ces moyens considérables commencent à produire leurs effets». «407 postes de policiers et de gendarmes supplémentaires ont été affectés à Marseille pour la police judiciaire, et pour la sécurité publique, dans les quartiers, mais aussi autour du port», a-t-il assuré.

«Les faits de délinquance ont commencé à baisser»

«C'est un fait nouveau mais incontestable que les faits de délinquance ont commencé à baisser depuis le début de l'année 2013», a jugé Jean-Marc Ayrault, pointant «2.000 vols avec violence en moins, 500 cambriolages de moins et trois fois moins d'homicides ou tentatives d'homicides».

«C'est encore trop, et je comprends l'exaspération de la population. Mais les faits sont là : pour la première fois, une baisse de la délinquance est aujourd'hui amorcée», a-t-il estimé.