Harcèlement moral: Un ancien directeur d'Intermarché condamné

JUSTICE Didier Vieux, ancien directeur de ce supermarché à Cestas, près de Bordeaux, a été condamné mardi à 10 mois de prison avec sursis...

F.V.

— 

Capture d'écran Google d'une carte indiquant la localité de Cestas, où se trouve l'Intermarché.
Capture d'écran Google d'une carte indiquant la localité de Cestas, où se trouve l'Intermarché. — 20 Minutes

Il avait été nommé en 2007 à la direction de l’Intermarché de Cestas. «Les salariés se souviennent qu’on leur a annoncé ‘’l’arrivée d’un pitbull venu faire du nettoyage’’», raconte le quotidien Sud Ouest.

Mis en examen pour harcèlement moral à la suite d’une plainte de six employés, Didier Vieux a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à dix mois de prison avec sursis et à accorder des dommages et intérêts à chacune des victimes. L’homme, qui travaille désormais à la Réunion, n’était pas présent à son procès, précise le quotidien.

«Bougez-vous le cul, espèce de dinde»

Didier Vieux avait été nommé pour augmenter le chiffre d’affaires et «remettre de l’ordre dans plusieurs secteurs du magasin, dont la directrice venait d’être licenciée pour faute lourde après avoir détourné des fonds», écrit le journal régional.

Ses méthodes de management, fondées sur l’insulte, l’humiliation et les pressions quotidiennes, ont rapidement semé la terreur. «‘’Où est-il l’autre grand con?’’, demandait-il en parlant d’un cadre muté à la boucherie. ‘’Bougez-vous le cul, espèce de dinde’, lançait-il à une hôtesse d’accueil devenue, selon lui, ‘’la reine des balances’’», détaille Sud Ouest. «On a très vite compris qu’il n’avait pas l’intention de garder le personnel […] Nous avons vécu un enfer. J’allais travailler avec la boule au ventre», se souvient une plaignante.

Faute d’avoir atteint les objectifs, Didier Vieux avait été licencié en 2011.