Pourquoi le petit-déjeuner est le repas de la journée à ne pas sauter

ALIMENTATION Tout le monde le sait mais les Français continuent de le zapper...

Bertrand de Volontat

— 

Les ingrédients d'un bon petit déjeuner: fruits, céréales, laitage et boisson chaude.
Les ingrédients d'un bon petit déjeuner: fruits, céréales, laitage et boisson chaude. — SUPERSTOCK / SUPERSTOCK / SIPA

Le matin tout va très vite. Et l’hiver, alors qu’il fait froid et nuit, le petit déjeuner est souvent passé à la trappe pour des raisons pratiques. Or, ne vous a-t-on pas répété mille fois que le petit déjeuner est le repas le plus important de votre journée? 20 Minutes vous rappelle pourquoi.

Malgré les avertissements répétés des nutritionnistes, le petit-déjeuner est en perte de vitesse, sauf le week-end. La dernière enquête du Credoc d'avril 2013 montre que de plus en plus de Français sautent au moins un petit déjeuner par semaine. Les adolescents ont tendance à en sauter même plusieurs. Ainsi, de plus en plus d’écoliers et de collégiens ne s’alimentent pas après le repas du soir jusqu’au lendemain midi. Une grave erreur pour la santé.

Plus de calories mieux exploitées

Car au réveil, vous n’avez plus mangé depuis 8 ou 9 heures. C’est un repas essentiel, que vous ayez faim ou non, que vous fassiez un régime ou pas, car il permet de démarrer correctement la journée en reconstituant l’organisme. Sans petit-déjeuner, il est plus facile d’être irritable et fatigué car votre corps n’a plus d’énergie. A terme,  le risque d’une crise cardiaque est plus élevé chez l’homme.

«C'est normalement le repas le plus riche en glucides de la journée», note Philippe Reiser, directeur scientifique du Cedus, le centre d'information sur le sucre. Ces glucides sont une source de calories faciles à consommer pour l'organisme pendant les dépenses au bureau le matin et éviter les pertes de concentration aux alentours de 11 heures.  Petit-déjeuner permet de réduire la faim dans la matinée et donc le grignotage à la machine à café ou bien de dévorer à midi. Et plus vous allongez vos temps sans repas, plus votre corps produit de l’insuline, qui provoque le gain de poids.

Gare aux lobbies du petit-déjeuner

Les petit-déjeuneurs consomment moins de gras et de soda dans la journée et davantage de fruits, légumes et laitage, car vous vous dirigez vers de la nourriture plus seine et moins vers le gras car vous ne mourrez pas de faim. «Bien répartir la ration calorique sur la journée entre les trois repas et ne pas tout mettre sur le déjeuner et le dîner», nous explique Corinne Peirano, diététicienne libérale, membre actif de l'AFDN. Au final, les petit-déjeuneurs ont 30% moins de chance de finir obèse ou en surpoids. Une enquête mené par une université américaine a démontré que les jeunes adultes pesaient 1,8 kilo de mois que les sauteurs.

Toutefois, comme relevé par Slate.com, une étude de l’American Journal of Clinical Nutrition tempère que personne ne sait vraiment ce que l’omission du petit déjeuner a comme effet précis sur l’organisme. Il y aurait même un lobby du petit-déjeuner derrière toutes ces études, relève le site américain, qui vous pousserait à consommer.

Du pain, un fruit et votre journée sera équilibrée

Mais jusqu’à preuve du contraire, il est possible de mêler le pratique à l’équilibré pour le petit-déjeuner. «Il n'existe pas un petit déjeuner type», précise Corinne Peirano. Mais il existe des bases: du pain complet ou des céréales, en favorisant les moins sucrées, des flocons d'avoine de préférence, accompagnées de lait (froid ou chaud), d’un yaourt ou d’un fromage blanc. Un œuf à la coque ou des œufs brouillés (blanc d’œuf seulement), pas nécessairement le weekend. Un fruit frais pour la vitamine C et l'antioxidant, entre un Kiwi, pêche, banane, abricots, pamplemousse, orange, pomme, framboise ou myrtille. Ensuite café, thé, eau ou un chocolat, vous êtes libre. Le petit déjeuner doit rester un moment de plaisir et pas une corvée.

C’est avant tout la base d’une bonne hygiène de vie, car en commençant la journée de manière saine, vous aurez envie de continuer votre journée sur le même tempo. «Si vous mangez trop lourd le soir, votre sommeil est mauvais, tout est lié», poursuit la diététicienne. Tout est une question d’organisation. Avancez-vous avant de vous couchez sur d’autres choses (vêtement prêts, machine à café prête à être lancée) et passez l’hiver dans un corps équilibré.