Leonarda souhaite retourner à l'école française

SOCIETE Interrogée lundi par RTL, Leonarda décrit son quotidien et son ennui au Kosovo...

D.B.

— 

Leonarda Dibrani, à Mitrovica (Kosovo).
Leonarda Dibrani, à Mitrovica (Kosovo). — Armend Nimani / AFP

Alors les organisations lycéennes UNL et Fidl et étudiante Unef appellent à manifester de nouveau mardi et jeudi partout en France contre les expulsions de jeunes étrangers scolarisés, illustrées par l'affaire Leonarda, la jeune kosovare expulsée le mois dernier, a accordé une énième interview ce lundi à RTL. Elle déclare vouloir revenir en France. «L'école reprend en France, donc j'ai envie de rentrer. (...) Je voyais tous les jours l'assistante sociale de mon collège, je la voyais tout le temps, elle me comprenait. Au moins, avant, il y avait toujours quelqu'un pour moi», confie-t-elle.

Leonarda explique vouloir revenir en France à certaines conditions :«Avec ma sœur si je reviens, je serai dans une famille d'accueil et cette famille d'accueil prendrait bien soin de moi, j'irais à l'école» explique la jeune fille. 

Leonarda explique aussi qu’elle «s'ennuie» beaucoup au Kosovo et qu'elle souhaite «retrouver ses amis»rapidement.  Le maire de Mitrovica lui a proposé de venir à l'école au Kosovo. Mais la jeune fille ne parle pas l'Albanais et a refusé la proposition.