Fin de vie: 92% des Français favorables à une loi permettant l’euthanasie

Vincent Vantighem

— 

Images tirées d'une campagne en faveur de l'euthanasie de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité  (ADMD).
Images tirées d'une campagne en faveur de l'euthanasie de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). — ADMD

Nouveau plébiscite. Alors qu’une «Conférence citoyenne» doit commencer à plancher, la semaine prochaine, sur le délicat sujet de la fin de vie en vue de la préparation d’un projet de loi, 92% des Français se déclarent «favorables» à une loi permettant l’euthanasie active, a appris 20 Minutes, ce jeudi. L’enquête a été commandée par l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) qui organise, justement samedi, une journée de rassemblement dans toute la France. Les résultats doivent être rendus publics vendredi matin.

Le même sondage avait recueilli 94% de «oui» en 2010

La question essentielle posée par l’Ifop est la même que celle posée dans un précédent sondage de 2010. «Certaines personnes souffrant de maladies insupportables et incurables demandent parfois aux médecins une euthanasie, c’est –à -dire qu’on mette fin à leur vie, sans souffrance. Selon vous, la loi française devrait-elle autoriser les médecins à mettre fin, sans souffrance, à la vie de ces personnes atteintes de maladies insupportables et incurables si elles le demandent ?»

Dans son analyse, l’institut de sondage note que le plébiscite en faveur de l’euthanasie active est un peu en baisse puisque cette même question avait recueilli 94% de réponses favorables en 2010.

15% savent vraiment ce qu’est la Loi Leonetti

Dans son étude, l’Ifop interroge également les Français sur leur connaissance de la loi Leonetti sur la fin de vie qui date de 2005. A la question «connaissez-vous la loi Leonetti», 64% des sondés répondent «oui». Mais la part de ceux qui savent vraiment de quoi est composée cette loi est beaucoup moindre puisque seuls 15% des sondés affirment en connaître réellement les contours.