Accident à Disneyland Paris: L'enfant aurait quitté son siège «trop tôt»

FAITS DIVERS Le pronostic vital de l'enfant n'est plus engagé...

avec AFP

— 

Les parcs d'attraction d'Euro Disney ont mieux fini l'année qu'ils ne l'avaient débutée, permettant au groupe de réduire ses pertes et espérer une fin de crise proche, alors que les visiteurs, à défaut d'avoir été plus nombreux en 2010, auront au moins plus dépensé.
Les parcs d'attraction d'Euro Disney ont mieux fini l'année qu'ils ne l'avaient débutée, permettant au groupe de réduire ses pertes et espérer une fin de crise proche, alors que les visiteurs, à défaut d'avoir été plus nombreux en 2010, auront au moins plus dépensé. — Francois Guillot AFP/Archives

Un garçon de cinq ans a été hospitalisé mercredi soir dans un état grave après avoir chuté, en pleine affluence des vacances de la Toussaint, d'un bateau à Disneyland Paris, première destination touristique d'Europe.

L'accident a eu lieu vers 16h20 dans l'attraction «Pirates des Caraïbes», l'une des plus populaires de cet immense parc de loisirs situé à une vingtaine de kilomètres de Paris, qui a reçu 16 millions de visiteurs en 2012 et connaît des pics de fréquentation lors des vacances scolaires.

Alors que ses jours semblaient dans un premier temps en danger, «son pronostic vital n'est plus engagé», a indiqué la préfecture de Seine-et-Marne dans la soirée à l'AFP. Le garçonnet de nationalité française, transporté en ambulance à l'hôpital Necker pour enfants à Paris, ne présentait «a priori pas de blessures visibles», a décrit Anne Chazareix, la commissaire de Chessy (Seine-et-Marne) en charge de l'enquête, à l'AFP.

Il se serait levé trop tôt

«Cet enfant de 5 ans, accompagné de son papa, a été déséquilibré lorsque la barque était en train d'arriver à la fin de l'attraction Pirates des Caraïbes », mais sans encore avoir atteint les quais de débarquement, a par ailleurs expliqué Anne Chazareix. «L'enfant a chuté et s'est retrouvé coincé en-dessous de la barque», dans l'eau, a-t-elle ajouté.

Le petit garçon, prénommé Iban, se trouvait avec son père dans une embarcation de l'attraction «Pirates des Caraïbes», l'une des plus populaires du parc Disneyland, lorsque l'accident s'est produit, mercredi peu après 16H00. «A priori, il y a eu une faute de l'enfant, qui se serait levé trop tôt», a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

Selon les premiers éléments, il aurait quitté son siège «alors que l'embarcation n'était pas encore immobilisée» et «malgré les messages qui demandent aux visiteurs de rester assis» jusqu'à l'immobilisation complète du bateau, a précisé cette source.

Le garçonnet a alors chuté et s'est retrouvé coincé entre le quai et l'embarcation, a ajouté cette source. L'enfant a pu rapidement être dégagé par son père, des clients et le personnel du parc, qui a immédiatement donné l'alerte.

 

Le garçonnet a pu rapidement être dégagé par son père, des clients et le personnel du parc, qui a immédiatement donné l'alerte.

L'attraction fermée «jusqu'à nouvel ordre»

 
Selon le site internet de Disneyland, «Pirates des Caraïbes» est une attraction nautique familiale qui fait circuler des bateaux de petite taille dans un décor inspiré de la saga cinématographique éponyme. Avec 6,5 millions d'entrées par an, elle est l'une des plus visitées du parc.
 
L'attraction est «fermée jusqu'à nouvel ordre», a annoncé mercredi soir une porte-parole du groupe Euro Disney. «Nous sommes profondément attristés par l'accident qui s'est produit cet après-midi. Depuis, nous sommes aux côtés du petit Iban et de sa famille», a-t-elle ajouté.
 
«Nous collaborons avec les autorités qui ont ouvert une enquête» pour rechercher les causes des blessures du petit garçon. «La sécurité est notre priorité», a-t-elle souligné.