20 Minutes : Actualités et infos en direct
VOTRE AVISLa SNCF a répondu aux internautes: «Le sandwich SNCF, c'est une légende qui n'est plus vraie aujourd'hui»

La SNCF a répondu aux internautes: «Le sandwich SNCF, c'est une légende qui n'est plus vraie aujourd'hui»

VOTRE AVISQualité de la nourriture en voiture bar, tarifs plus clairs, information lors d'incidents: la SNCF a réagi à vos demandes d'améliorations...
Des billets de train sur le quai de la gare SNCF de Nantes, le 29 octobre 2013.
Des billets de train sur le quai de la gare SNCF de Nantes, le 29 octobre 2013. - F. ELSNER / 20 MINUTES
Christine Laemmel

Christine Laemmel

Alors que la SNCF a présenté le 21 octobre une série d’innovations pour les mois à venir, nous avons demandé aux internautes de 20 Minutes les améliorations qu’ils souhaiteraient voir, en tant qu’usagers. Comme promis, nous avons confronté vos idées à la SNCF. Un porte-parole de l’entreprise nous a répondu.

10. Une voiture dédiée aux enfants: «321 TGV Family ont circulé pendant l’été 2013»

Dans les «TGV Family», pendant les vacances scolaires, une voiture est réservée aux familles. Pour cinq euros par personne, un animateur occupe les enfants avec des dessins, de la lecture, etc. 321 trains «Family» ont circulé pendant l’été 2013.

9. Des écrans pour suivre la position du train: «Toutes les nouvelles rames en seront équipées»

Sur les TGV Rhin-Rhône, le concept existe déjà. Un écran est placé à l’entrée de la voiture, en hauteur. En 2015, toutes les nouvelles rames en seront équipées.

8. Un contrôle des billets pour éviter la fraude: «Mis en place quand la situation le réclame»

C’est l’«accueil embarquement», «mis en place de manière ponctuelle quand la situation le réclame» (si beaucoup de fraudeurs sont constatés sur un trajet). La vérification est faite sur le quai. La formule «Embarquement TGV» est en expérimentation depuis 2012 sur plusieurs axes comme Paris-Marseille ou Paris-Reims. Les billets sont vérifiés directement à la porte de la voiture.

7. Ne pas avoir à racheter son billet en cas de non-présentation: «Bientôt l’équivalent du passe Navigo»

Seules options pour ne pas payer, avoir un m-billet, un billet mobile, à choisir lors de l’achat; ou une carte de fidélité Voyageur, sur laquelle est enregistré votre trajet. La SNCF développe la technologie NFC, qui reviendrait à créer une carte «comme un passe Navigo» (carte d’abonnement au métro parisien).

6. Un service de meilleure qualité en voiture-bar: «Certains produits plus qualitatifs seront plus chers»

«Le sandwich SNCF, c’est une légende véhiculée, ce n’est plus vrai aujourd’hui», estime le porte-parole. La SNCF a néanmoins récemment changé de prestataire. La nouvelle carte est déployée dès la semaine prochaine, avec «des marques références que tout le monde connaît». Monop Daily et Paul par exemple. Sur le prix, ce sera «forcément plus cher qu’en boutique mais pas vraiment excessif. (…) Certains produits plus qualitatifs seront plus chers que les produits actuels. D’autres moins.»

5. Plus de prises électriques «dès 2015»

Avec les nouvelles rames de 2015, plus de prises seront installées en première classe comme en seconde.

4. Un accès Internet en wifi: «Pas facile à mettre en place dans un TGV qui roule à 300km/h»

«On y travaille, mais ce n’est pas facile à mettre en place dans un TGV qui roule à 300km/h». Des expérimentations sont en cours avec des «Box» (payantes), sur le réseau de l’est de la France.

3. Des trains qui arrivent à l’heure: «Un véritable enjeu»

Pour agir sur les causes externes (animaux, vol de câbles, suicides), la SNCF installe des «haies sur le bord des voies». Pour le reste, les voyageurs des TGV et Intercités bénéficient de la «garantie voyage» et «garantie ponctualité». Avec des possibilités de remboursement de 25 à 75% entre 30 minutes et plus de trois heures de retard. «C’est un véritable enjeu». Il précise que s’agissant des trains de banlieue, «c’est beaucoup plus compliqué car la SNCF n'est pas seul décisionnaire. Tout est fait en partenariat avec la région.»

2. Mieux informer les passagers lors d’incidents: «Si aucune info n’est donnée, c’est que le contrôleur n’est pas informé non plus»

«Le contrôleur les informe en temps réel» assure le porte-parole. «Si aucune info n’est donnée, c’est que le contrôleur n’est pas informé non plus.»

1. Des tarifs plus clairs: «Non, l’IP tracking ne se pratique pas chez nous.»

Pour mettre fin aux rumeurs répandues, le porte-parole assure que «non, l’IP tracking, ne se pratique pas chez nous.» L’IP tracking est une technique visant à gonfler le prix d’un trajet en fonction du nombre de vos consultations. La règle tarifaire de la SNCF est: «Plus on anticipe, plus on a de petits prix.» Et plus le train est demandé, plus le prix augmente. «C’est la loi de l’offre et la demande, explique le porte-parole. L’activité Grandes lignes de la SNCF est une entreprise commerciale, pas un service public.» Et comment gèrent-ils la «guérilla» lancée pour les vacances de Noël? «On est déjà passé de 700 à 1.000 trains par jour à cette période. On ne peut pas non plus empiler les trains.»