Fausse alerte sur un cas soupçonné de coronavirus dans le Nord

SANTE Les tests réalisés sur une patiente revenant d'Arabie Saoudite, où le virus a fait plus de 50 morts, sont négatifs...

avec AFP

— 

Les tests pratiqués par l'Institut Pasteur sur un nouveau patient soupçonné d'être infecté par le coronavirus en France se sont révélés négatifs, a annoncé mardi soir le ministère de la Santé.
Les tests pratiqués par l'Institut Pasteur sur un nouveau patient soupçonné d'être infecté par le coronavirus en France se sont révélés négatifs, a annoncé mardi soir le ministère de la Santé. — Agence britannique sanitaire

Les tests pratiqués par l'Institut Pasteur sur un nouveau patient soupçonné d'être infecté par le coronavirus en France se sont révélés négatifs, a annoncé mardi soir le ministère de la Santé. «Les deux cas identifiés en mai 2013 restent donc les deux seuls cas confirmés en France à ce jour», précise le ministère dans un communiqué.

La France avait annoncé plus tôt dans la journée un nouveau cas probable d'infection par le coronavirus, touchant une personne dans le nord du pays rentrée d'Arabie saoudite, pays où la maladie a déjà fait une cinquantaine de morts. La personne, 43 ans, de retour d’un séjour en Arabie saoudite, était hospitalisée à Tourcoing (Nord) depuis lundi et son état de santé était «stable».

Deux cas en France, dont un mortel

Seuls deux cas avérés ont été jusqu'ici identifiés dans le pays: le premier malade est mort le 28 mai alors qu'il était hospitalisé en réanimation à Lille. Le deuxième patient, qui avait aussi été mis en quarantaine, n'est aujourd'hui plus porteur du virus selon l'équipe soignante du centre hospitalier de Lille. Il est toujours hospitalisé, selon le ministère. Il avait partagé la chambre du premier malade et représentait ainsi un cas confirmé de transmission entre humains du virus.

Le ministère a mis en place un numéro vert d’information, joignable gratuitement du lundi au samedi de 9h à 19h (0800 13 00 00). Il est destiné aux personnes qui, après un voyage dans la péninsule arabique, présenteraient des symptômes respiratoires (toux, essoufflement et difficultés à respirer...) et de la fièvre dans les 14 jours suivant le retour ou après un contact rapproché avec une personne infectée par ce nouveau virus.

>> A (re)lire: Ce que l'on sait du coronavirus

La maladie cause de pneumonie et d'insuffisance rénale, peut également se manifester d'abord par des symptômes gastro-intestinaux (diarrhée...).

Dans son dernier bilan du 29 octobre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fait état d'un total de 145 cas dans le monde dont 62 décès depuis septembre 2012. L’OMS ne recommande pas de restrictions de voyage avec les pays concernés, rappelle le ministère.