Piétonnes tuées à Saint-Denis: Le chauffard placé en détention

FAITS DIVERS Le jeune homme qui a tué deux piétonnes samedi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) après avoir perdu le contrôle de sa voiture a été mis en examen lundi pour homicide involontaire, a-t-on appris de source judiciaire...

avec AFP

— 

Illustration: Des camions de pompiers.
Illustration: Des camions de pompiers. — GILE MICHEL/SIPA

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour «homicide involontaire aggravé» lundi matin et demandé sa mise en examen. Conformément à ses réquisitions, le conducteur, qui n'a pas d'antécédents judiciaires, a ensuite été écroué. Il encourt jusqu'à dix ans de prison ferme.

Cannabis et téléphone

Les tests sanguins ont en effet confirmé que ce jeune homme âgé d'une vingtaine d'années avait consommé du cannabis. Par ailleurs, il roulait à «une vitesse excessive et en téléphonant au volant», ce qui est également considéré comme étant des circonstances aggravantes.

L'accident a eu lieu sur une artère très passante de Saint-Denis, une artère à deux fois deux voies, samedi en début d'après-midi. Le conducteur a perdu le contrôle de sa Clio, traversé le terre-plein central et percuté à très vive allure les deux victimes de 59 et 60 ans.

Les deux amies, qui attendaient sur le terre-plein pour traverser, ont été projetées à plus de dix mètres. L'une est décédée sur le coup, l'autre dans les minutes qui ont suivi. Elles habitaient toutes deux Saint-Denis, commune de 105.000 habitants limitrophe de Paris.

Selon le professeur Claude Got, spécialiste de sécurité routière, 4,3 %, soit 170 morts environ, des décès sur les routes en 2012 (3.653 tués) sont attribuables à l'usage du cannabis.