Taubira traitée de «guenon» par une fillette de la Manif pour tous

A. S.

— 

La garde des Sceaux Christiane Taubira le 23 avril 2013 à l'Assemblée nationale à Paris.
La garde des Sceaux Christiane Taubira le 23 avril 2013 à l'Assemblée nationale à Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES

En déplacement vendredi à Angers, la ministre de la Justice a été selon la presse locale victime d'injures racistes de la part de jeunes militants de la Manif pour tous.

Un journaliste du Courrier de l'Ouest rapporte sur son blog que Christiane Taubira a été prise à partie par de jeunes opposants au mariage pour tous. Une jeune fille d'une dizaine d'années aurait lancé à la ministre: «C'est pour qui la banane? C'est pour la guenon!» «Taubira, tu sens mauvais», aurait également lancé un autre militant, selon Angers Mag.

«Extrêmement grave»

«Très franchement, sur ma personne, c'est absolument sans importance. Ce qui me paraît extrêmement grave, c'est qu'il y a des personnes, de plus en plus, qui s'affranchissent des obligations dans un État de droit, à savoir de respecter la loi, qui s'exonèrent de ce respect de la loi et qui profèrent des insultes, des injures, des menaces», a réagi Christiane Taubira lundi à Toulouse.

«Ça me paraît extrêmement inquiétant pour la société, pour les personnes qui sont vulnérables, qui risquent, elles, d'être exposées à ces comportements et parfois à des passages à l'acte en terme d'agressions», a poursuivi la ministre.

«Intolérables»

«Ces comportements sont intolérables et constituent un délit, qui doit désormais faire l'objet de poursuites par la justice, a réagi le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, dans un communiqué. Que les auteurs ou leurs parents, lorsqu'il s'agit de mineurs, sachent qu'ils encourront désormais une condamnation est impératif.»

La Manif pour tous avait réagi samedi en indiquant sur son site:  «Cet acte isolé n'est pas représentatif de la mobilisation pacifique des Angevins. Éminemment attachés au respect de toutes les personnes, comme ils l'ont démontré depuis près d'un an lors de tous leurs rassemblements, les responsables de la Manif pour tous 49 condamnent fermement de tels propos contraires à la charte publique et officielle de la Manif pour tous.»