Charente: Deux tués sur la route en se ruant vers un ami qui se suicide

FAITS-DIVERS Trois jeunes gens ont perdu la vie, aux premières heures de dimanche en Charente, l'un en se suicidant, les deux autres dans un accident de voiture alors qu'apparemment ils se précipitaient chez lui pour l'en empêcher, a-t-on appris lundi de sources concordantes...

avec AFP

— 

Le jeune homme s'est suicidé à son domicile de Vouzan (Charente).
Le jeune homme s'est suicidé à son domicile de Vouzan (Charente). — Google Map

C’est une terrible série noire. Selon les premiers éléments de l'enquête, un jeune homme de 22 ans avait quitté en voiture une boîte de nuit de Marthon à l'aube dimanche, affirmant qu'il allait se suicider, après que sa petite amie lui eut annoncé qu'elle le quittait, a-t-on précisé auprès du parquet, confirmant une information de la Charente Libre.

Peu de temps après, un ami de 21 ans et un cousin de 17 ans, ont pris la voiture de la jeune fille pour se ruer depuis la discothèque à son domicile, situé à Vouzan, à 9 kilomètres de là. A mi-chemin environ, le véhicule est sorti de route à vive allure, et les deux jeunes ont été tués, a précisé Monique Frodeau, maire du village de Saint-Germain-sur-Montbron où a eu lieu l'accident.

L'ami qu'ils voulaient secourir a pour sa part mis fin à ses jours avec un fusil de chasse, dans son véhicule à son domicile de Vouzan.

Double enquête

Deux enquêtes ont été ouvertes, l'une pour recherche des causes de la mort sur le suicide, l'autre sur les circonstances de l'accident, a précisé le parquet, soulignant notamment qu'il n'était pas encore établi avec certitude si les deux accidentés avaient pris la route dans l'espoir d'empêcher le geste fatal de leur ami, ou une fois avertis, par un tiers au téléphone, que l'irréparable était déjà commis.

«C'est un concours de circonstances incroyable, un enchaînement bouleversant, qui laisse aujourd'hui trois morts, trois familles en deuil», a déclaré Mme Frodeau, qui connait bien deux des familles touchées.