Immigration: 72% des Français veulent que le droit du sol soit modifié

SONDAGE Jean-François Copé (UMP) a annoncé qu'il déposerait un projet de réforme du droit du sol au début de l'année prochaine...

avec AFP

— 

Sept Français sur dix (72%) sont pour une réforme du droit du sol, mais ils voient aussi une manoeuvre électoraliste de Copé dans sa proposition selon un sondage BVA publié samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Sept Français sur dix (72%) sont pour une réforme du droit du sol, mais ils voient aussi une manoeuvre électoraliste de Copé dans sa proposition selon un sondage BVA publié samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France. — Alain Jocard AFP

Sept Français sur dix (72%) sont pour une réforme du droit du sol, mais ils voient aussi une manoeuvre électoraliste de Copé dans sa proposition selon un sondage BVA publié samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France.

>> Droit du sol, droit d'asile: De quoi parle-t-on?

A la question «pensez-vous qu'il faut réformer les règles de l'immigration pour mettre fin à l'acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers?» 72% des personnes interrogées répondent «oui». Ils sont 90% parmi les sympathisants de droite, et 46% parmi les sympathisants de gauche. 28% des personnes interrogées refusent le changement, 53% des sympathisants de gauche et 10% des sympathisants de droite.

Copé, opportuniste?

76% des personnes interrogées estiment également que l'objectif poursuivi par Jean-François Copé en annonçant qu'il déposerait un projet de loi en ce sens au début de l'année prochaine, est de «mobiliser les électeurs en vue des élections» de 2014. Ils ne sont que 23% à penser que le patron de l'UMP souhaite «parler d'un sujet qui préoccupe les Français».

(Sondage BVA réalisé pour Le Parisien/Aujourd'hui en France et i>télé les 24 et 25 octobre auprès d'un échantillon représentatif de 1.050 personnes âgées de 18 ans et plus, recrutées par téléphone et interrogés par int