Chevaline: Le portrait-robot du motard prêt à être diffusé

W. M.

— 

Des gendarmes postés sur les hauteurs de Chevaline (Haute-Savoie) où a eu lieu un quadruple meurtre le 5 septembre 2012.
Des gendarmes postés sur les hauteurs de Chevaline (Haute-Savoie) où a eu lieu un quadruple meurtre le 5 septembre 2012. — Cyril VILLEMAIN / 20 MINUTES

Les enquêteurs s’apprêtent à diffuser un portrait-robot du motard, aperçu à proximité du parking où a été tuée la famille Al-Hilli le 5 septembre 2012, annonce le site d’information Metronews. Il s’agit du premier portrait-robot réalisé dans le cadre de l’enquête sur la tuerie de Chevaline, à côté du lac d’Annecy.

Joint par Metronews, le procureur de la République, Eric Maillaud a confirmé l’information. «Ce portrait-robot a été réalisé sur la base des témoignages de Brett Martin [le cycliste britannique qui a fait la macabre découverte, ndlr] et des trois gardes forestiers, explique Eric Maillaud. Ces derniers ont vu le motard à l'arrêt et d'assez près», écrit le site rapportant les propos du procureur.

Un complice?

Apparemment, le motard a été aperçu par les gardes forestiers qui lui ont demandé de faire demi-tour alors qu’il se trouvait dans une zone interdite à la circulation. Il aurait alors relevé la visière de son casque, laissant apparaître une partie de son visage.

Lundi soir, la BBC a diffusé une enquête dont la thèse peut se résumer ainsi: Le motard, sans doute le tueur, était «probablement» assisté d’un complice, vu lui aussi par les gardes forestiers au volant d’une voiture à proximité du parking.

«Une hypothèse de travail comme les autres», selon le procureur de la République.