Deux nouvelles mises en examen après le vol d'or à Roissy

JUSTICE Deux colis d'une valeur de 1,6 million d'euros avaient été volés lors du chargement en soute le 19 septembre...

avec AFP

— 

Illustration: avion sur le tarmac de l'aéroport de Toulouse.
Illustration: avion sur le tarmac de l'aéroport de Toulouse. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Deux personnes supplémentaires ont été mises en examen lundi après le vol il ya un mois de 44 kilos d'or à l'aéroport de Roissy lors du chargement d'un avion d'Air France pour Zurich, a-t-on appris de source judiciaire.

L'or n'a «pas encore été retrouvé» a ajouté cette source, confirmant une information de M6.fr.

1,6 millions d'euros

Fin septembre, un employé du sous-traitant aéroportuaire Swissport de 28 ans et un complice présumé, de 22 ans, avaient déjà été mis en examen. Une information judiciaire pour vol en bande organisée, recel de vol en bande organisée et association de malfaiteurs avait été ouverte.

Le vol de l'or, contenu dans deux colis d'une valeur de 1,6 million d'euros, n'a été découvert qu'après l'arrivée de l'avion en Suisse. Il est rapidement apparu aux enquêteurs que l'or, dont une partie sous forme de lingots, avait été volé lors du chargement en soute à Roissy, et non après l'arrivée à Zurich, jeudi 19 septembre.

La société Brink's International, chargée du transport de la cargaison de haute valeur jusqu'au pied de l'avion, avait affirmé que les «colis n'étaient pas sous sa responsabilité quand ils ont disparu». Air France avait porté plainte, se présentant comme «victime» de l'affaire.