Syrie: Pour Amnesty «n'accueillir que 500 réfugiés syriens est indécent»

IMMIGRATION Pour l'ONG, l'annonce du Président n'a rien d'un engagement hospitalier...

avec AFP

— 

Une manifestation au Trocadero a Paris de soutien aux manifestants syriens  qui se revoltent  contre le regime du president Bashar El Assad.
Une manifestation au Trocadero a Paris de soutien aux manifestants syriens qui se revoltent contre le regime du president Bashar El Assad. — SEVGI/SIPA

«N'accueillir que 500 réfugiés syriens en France est indécent», s'insurge Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France, qui appelle François Hollande à se montrer plus hospitalier dans une lettre ouverte publiée vendredi. Citant les récentes déclarations du chef de l'Etat qui s'est engagé à accueillir 500 réfugiés syriens dans les mois à venir, Geneviève Garrigos réagit: «Ce nombre est brandi comme un signe de solidarité mais est-il vraiment à la hauteur de la crise syrienne? Evidemment non.»

Obstacles supplémentaires à l'arrivée des réfugiés syriens

«Votre décision ne doit pas occulter la réaction première de la France: dresser des obstacles supplémentaires à l'arrivée des réfugiés syriens sur le territoire français en imposant, depuis janvier 2013, les visas de transit aéroportuaires visant exclusivement les ressortissants syriens, considérés comme des immigrants clandestins », ajoute-t-elle. «Monsieur le président, nous vous appelons à montrer que la France est à la hauteur de son ambition internationale et de ses engagements en matière de protection des réfugiés en accueillant un plus grand nombre de réfugiés de Syrie sans se limiter à ceux ayant des liens avec la France», affirme-t-elle.

L'Allemagne va en accueillir 5.000

Le chef de l'Etat s'est engagé mercredi à accueillir dans les prochains mois 500 réfugiés syriens en France à la demande du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). En comparaison, l'Allemagne va en accueillir 5.000. Le HCR a souhaité que les Etats membres de l'Union européenne accueillent 10.000 réfugiés syriens en 2013 et 30.000 en 2014. L'Allemagne (5.000 places offertes) et l'Autriche (500 places) sont les deux seuls autres Etats membres de l'UE, outre la France, à avoir répondu positivement pour l'heure à cet appel.

2,1 millions de réfugiés syriens

Près de 3.000 Syriens ont été accueillis par la France depuis le début du conflit dans ce pays, a fait valoir jeudi le ministère des Affaires étrangères en réponse aux critiques d'ONG qui trouvent la politique d'asile de Paris trop timorée. Il y a plus de 2,1 millions de réfugiés syriens, installés à 97% dans les pays limitrophes (Liban, Jordanie, Irak, Turquie), selon le HCR.