Nadine Hourmant, déléguée FO chez le volailler Doux, répond aux médias, le 19 juillet 2013 à Quimper.
Nadine Hourmant, déléguée FO chez le volailler Doux, répond aux médias, le 19 juillet 2013 à Quimper. — AFP PHOTO / FRED TANNEAU

VIDÉO

VIDÉO. La colère très médiatisée d'une salariée de l'agro-alimentaire

epuis son coup de gueule de lundi, la déléguée F.O. de Doux Nadine Hourmant est dans tous les médias...

Frappée par une pluie de plans sociaux (Alcatel, Peugeot, Doux, Gad…), la Bretagne est en rage. A tel point que le gouvernement a convoqué ce mercredi à Matignon une réunion pour «traiter l'urgence».


Vidéo: Maxime Deloffre

Symbole de cette colère, Nadine Hourmant, déléguée FO de Doux et employée par le volailler depuis plus de vingt ans. Son échange, plutôt vif, lundi avec Agnès Lebrun, maire UMP de Morlaix (Finistère), venue calmer les salariés de plusieurs entreprises de l’agroalimentaire qui manifestaient dans sa ville, a fait le tour des médias. La syndicaliste aussi. 20 Minutes a sélectionné le meilleur de ses interventions en 1min33 s.

>> Notre papier «Il y a le feu en Bretagne» est à retrouver ici