Deux ans après le meurtre de Patricia Bouchon, diffusion d'un portrait-robot de son agresseur présumé

DISPARITION Les gendarmes avaient ce portrait-robot depuis le début de l'enquête mais n'ont décidé de le diffuser que deux ans et demi après la découverte du cadavre de Patricia Bouchon...

Béatrice Colin

— 

Portrait-robot de l'agresseur de Patricia Bouchon.
Portrait-robot de l'agresseur de Patricia Bouchon. — Gendarmerie

Deux ans et demi après le meurtre de Patricia Bouchon, la justice vient d’autoriser la diffusion du portrait-robot d’un homme, âgé de 30 ans à 40 ans, de type européen. Un témoin a signalé sa présence au volant d’une Clio de couleur claire, tous feux éteints, près du lieu où cette mère de famille a disparu, le 14 février 2011 à l’aube alors qu’elle faisait son jogging.

Un document que les gendarmes ont depuis le début

Son corps sera retrouvé le 29 mars à dix kilomètres de chez elle. Ce document, les enquêteurs l’ont depuis le début dans leur dossier, mais ils comptaient sur d’autres éléments pour faire avancer le dossier. La famille demandait sa diffusion depuis longtemps et vient de l’obtenir auprès de la juge d’instruction. La cellule composée de onze gendarmes, travaillant à plein-temps sur le dossier, espère « que cela pourra réveiller les mémoires et les souvenirs de certaines personnes », explique son responsable le lieutenant-colonel Philippe Thuries. Ses hommes continuent tous les jours à exploiter des pistes et à refermer des portes.