La Poste: Deux guichetières récupèrent 25 ans d'ancienneté

SOCIAL Elles avaient accumulé jusqu'à 500 CDD en début de carrière...

avec AFP

— 

Un bureau de Poste à Paris.
Un bureau de Poste à Paris. — V. WARTNER / 20 MINUTES

La cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme) a permis ce mardi à deux guichetières de La Poste dans l'Allier ayant accumulé jusqu'à 500 CDD en début de carrière, de récupérer un total de 25 années d'ancienneté professionnelle, selon une source syndicale.

L'une de ces guichetières, embauchée en 2006 sans ancienneté malgré 500 CDD en 33 ans de travail depuis 1973, a gagné 15 ans; l'autre, embauchée en CDI en 1991 après dix ans de CDD, a vu son ancienneté ramenée à 1981.

«Satisfaites»

La Poste a en outre été condamnée à leur verser près de 25.000 euros de rappel de salaires, de dommages-intérêts et au titre des frais de justice, a précisé Luc Girodin de l'UNSA. Les deux guichetières sont «satisfaites», selon lui, de l'issue de cette affaire qui dure depuis quatre ans.

«La Poste prend acte de cette décision qui porte sur des faits anciens qui ne correspondent en aucun cas aux pratiques actuelles de l'entreprise», a réagi une porte-parole du groupe en Auvergne.

Selon elle, «dans son accord sur la qualité de vie au travail signé le 22 janvier 2013, La Poste a mis en place un dispositif de reprise d'ancienneté, plus favorable que celui prévu par les dispositions légales et elle s'engage à privilégier, dans ses recrutements externes en CDI, les personnes ayant exercé en contrat à durée déterminée (CDD) au sein de ses services».