Limoges: Condamné à une amende de 500 euros pour avoir fessé son fils

avec AFP

— 

Google map de Limoges.
Google map de Limoges. — Google Map

Une fessée qui ne passe pas. Vendredi dernier, le tribunal correctionnel de Limoges a condamné à une amende de 500 euros avec sursis un père qui avait donné une fessée déculottée à son fils de 9 ans.

Selon le site lepopulaire.fr, l’homme aurait puni son fils qui ne voulait pas lui dire bonjour depuis plusieurs jours. Une correction que le tribunal a jugée humiliante.

Une double amende

«Heureusement nous n’en sommes plus au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques. C’est un temps révolu», a commenté le vice-procureur Jean-Paul Lescat, toujours sur lepopulaire.fr. Ce père, séparé de la mère, devra donc s’acquitter de cette amende. Il devra aussi payer 150 euros à la mère, représentant légal de l’enfant, en raison du préjudice moral.