Saint-Etienne craint un retrait de points à cause de ses supporters

FOOTBALL Les supporters des Verts ont utilisé des fumigènes il y a 15 jours contre Bastia...

Avec AFP

— 

les supporters de Saint-Etienne lors d'un match contre Bastia, le 29 septembre 2013.
les supporters de Saint-Etienne lors d'un match contre Bastia, le 29 septembre 2013. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Le président de l'AS Saint-Etienne, Roland Romeyer a déclaré samedi «craindre des sanctions sportives» voire un retrait de points, après la nouvelle utilisation de fumigènes au stade Geoffroy-Guichard, il y a deux semaines, à l'occasion du match de Ligue 1 ASSE-Bastia (2-2). «Une amende, c'est sûr, nous y aurons droit. Je crains aussi les sanctions sportives. Nous avons eu trois huis-clos partiels. Le préjudice est important financièrement mais aussi sportivement», a indiqué M. Romeyer dans des propos rapporté par La Tribune-Le Progrès, samedi.

Le président du directoire de l'ASSE craint notamment «un retrait de points qui pénaliserait des sportifs qui n'y sont pour rien rapportant également que certains spectateurs, respectueux des lois, se plaignaient, auprès du club, des incivilités» constatées dans le stade. Face aux incivilités des supporteurs, les services de sécurité AS Saint-Etienne enchaînent les réunions avec la préfecture de la Loire.

Des incidents même chez les filles?

Mercredi, Roland Romeyer était également reçu au Ministère de l'Intérieur alors que deux rencontres à risques sont programmées prochainement au stade Geoffroy-Guichard, contre Paris Saint-Germain, le 27 octobre et le derby contre l'Olympique lyonnais, le 10 novembre et pour lequel le déplacement de supporteurs de l'OL pourrait même être remis en cause.

Dimanche, à l'occasion du match ASSE-OL de football féminin, des mesures de sécurité, exceptionnelles pour une telle rencontre, ont été mises sur pied afin d'escorter le bus de l'équipe lyonnaise jusqu'au stade Geoffroy-Guichard ainsi que celui de ses supporteurs, afin de prévenir les débordements de groupes de ultras des deux clubs. Ces derniers s'affrontent hors des enceintes sportives depuis plusieurs mois.