Gad: Ayrault promet de tout faire «pour permettre le retour à l'emploi» des salariés

EMPLOI Vendredi, le tribunal de commerce de Rennes a annoncé la fermeture de trois sites de la société d'abattage et la suppression de près d'un millier d'emplois...

avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault à Metz le 5 octobre 2013.
Jean-Marc Ayrault à Metz le 5 octobre 2013. — POL EMILE / SIPA

Jean-Marc Ayrault a promis samedi que le gouvernement utiliserait «tous les moyens à sa disposition pour permettre le retour à l'emploi» des salariés touchés par les suppressions de postes dans la société bretonne d'abattage de porcs Gad.

«L'annonce (vendredi) par le tribunal de commerce de Rennes de la fermeture de trois sites et de la suppression de près d'un millier d'emplois chez Gad est un nouveau choc pour la Bretagne», écrit le Premier ministre dans un communiqué de Matignon. «L'urgence pour le gouvernement est de tout faire pour aider les personnes touchées à la fois en termes d'indemnisation et de reconversion professionnelle», poursuit le texte.

«L'objectif central du plan Bretagne»

Le gouvernement «utilisera tous les moyens à sa disposition pour permettre le retour à l'emploi des femmes et des hommes touchés par la fermeture des sites», a encore assuré le Premier ministre. «L'emploi dans le secteur agro-alimentaire doit être l'objectif central du plan Bretagne» mis en place fin septembre par le gouvernement pour soutenir la réindustrialisation des territoires.

«J'ai demandé pour la fin de l'année au préfet et au président de la région» la mise en oeuvre de ce plan «le plus rapidement possible d'ici la fin de l'année. Tous les acteurs doivent se mobiliser pour que la Bretagne consolide sa première place au niveau européen», conclut le Premier ministre.