Quitter Paris pour la province: Vous avez tenté mais êtes revenu à la capitale?

TÉMOIGNAGES ites-nous pourquoi ce n'est pas si simple de quitter Paris...

Christine Laemmel

— 

Illustration d'une vue aérienne de Paris. 
Illustration d'une vue aérienne de Paris.  — THOMAS COEX / AFP

Paris est une ville de provinciaux, c’est bien connu. Ce n’est donc pas pour rien si plus d’un habitant de la capitale sur deux envisage de la quitter, selon un sondage CSA de 2012. La tendance est même devenue un concept, avec le salon Provemploi qui se tient le mardi 15 octobre, à Paris, destiné à ce public de déçus des artères haussmanniennes qui aspire à regagner sa région, avide de loyers moins chers, d’air un peu plus pur, ou juste, de retour au bercail.

Mais l’aller simple Paris-Province est-il vraiment une bonne formule? Il y a un an jour pour jour, la rédaction de 20 Minutes a fait témoigner les internautes, Ffranciliens d’origine ou pas, désireux de tourner la page «Paris». Contre-pied cette année.

>> Vous viviez à Paris, vous êtes parti en province, pour revenir finalement… à Paris? Expliquez-nous les raisons de votre revirement. Moins d’offres d’emploi, nostalgie de la frénésie parisienne, racontez-nous votre aller et votre retour en participant dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr