Sephora: Le magasin des Champs-Elysées fermera bien ses portes à 21h

SOCIAL La cour d'appel de Paris a confirmé la décision de justice qui interdit au magasin de rester ouvert au-delà de cette heure...

M. Go.

— 

Le 9 octobre 2013. Fermeture du magasin Sephora des Champs-Elysées a 21H00 au lieu de minuit suite à une décision de justice.
Le 9 octobre 2013. Fermeture du magasin Sephora des Champs-Elysées a 21H00 au lieu de minuit suite à une décision de justice. — V. Wartner / 20 Minutes

21 heures et pas une minute de plus. Cent un salariés du parfumeur se sont vu refuser, jeudi, par la cour d'appel de Paris, le droit de travailler dans le magasin après 21 heures, selon lemonde.fr.

>> Lire notre reportage avec les employés du magasin

Les salariés ont été déboutés", a fait savoir le groupe, soulignant que le dossier n'était pas clos pour autant. Les employés ont en effet engagé une procédure en "tierce-opposition" qui doit être examinée par la cour d'appel le 28 octobre, tandis que l'enseigne a décidé de se pourvoir en cassation.

La cour maintient ainsi la décision de justice du 23 septembre qui imposait cet horaire de fermeture à l'enseigne. Cent-un salariés de Sephora avaient saisi la cour d'appel de Paris d'une demande «visant à ce qu'il soit sursis à l'exécution de l'arrêt du 23 septembre 2013 et que le magasin Sephora ne ferme pas à 21 heures». Cette demande avait été examinée mercredi matin. Mais alors que l'enseigne tablait sur une décision dans l'après-midi.

Une fermeture effective dès mercredi

Sephora avait été condamné le 23 septembre par la cour d'appel de Paris à ne plus faire travailler ses salariés jusqu'à minuit, suite à une action des syndicats du Clic-P, qui réunit la CGT, la CFDT, le Seci-Unsa, SUD, la CGC et, à ce moment-là, FO.

Dès mercredi soir, le magasin a fermé ses portes vers 20h15, afin que les salariés aient cessé de travailler à 21 heures. Ce sera le cas, au moins jusqu'au 28 octobre, a indiqué l'entreprise, qui souligne qu'elle se "conforme à l'arrêt de la cour d'appel". L'enseigne qui fait partie du groupe LVMH, affirme réaliser 20% du chiffre d'affaires de son magasin des Champs-Élysées après 21H00.

Sa condamnation, intervenant juste avant celle concernant les enseignes de bricolage Castorama et Leroy Merlin, contraints de fermer 15 magasins d'Ile-de-France le dimanche, avait relancé la polémique sur l'actuelle législation concernant les horaires d'ouverture.