Terrorisme: Ayrault demande une réflexion sur les phénomènes de radicalisation

avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault le 28 août 2013 à Paris.
Jean-Marc Ayrault le 28 août 2013 à Paris. — PATRICK KOVARIK / AFP

Jean-Marc Ayrault a affirmé vendredi que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, il avait demandé que soit lancée une «réflexion sur les phénomènes de radicalisation». «Au premier rang de nos préoccupations, je place naturellement la lutte contre la menace terroriste. J'ai ainsi demandé que soit lancée une réflexion sur les phénomènes de radicalisation», a lancé le Premier ministre.

Protection contre la cybermenace

Il s'exprimait lors de l'ouverture des sessions nationales de l'Institut des Hautes études de Défense nationale (IHEDN) et de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). «Cela suppose aussi de renforcer notre vigilance: c'est le sens de la refonte, actuellement en cours, du plan Vigipirate», a-t-il dit.

Selon lui, «la menace terroriste intérieure s'est renforcée ces dernières années» et «les risques se situent à un niveau d'autant plus élevé que le contexte international est tendu». Il a rappelé que la «protection contre la cybermenace» était «désormais l'une des priorités de notre stratégie de défense et de sécurité nationale».