Belgique: Marc Dutroux cuisine lui-même sa viande en prison

William Molinié

— 

L'entrée de la prison de Nivelles, en Belgique où est incarcéré Marc Dutroux.
L'entrée de la prison de Nivelles, en Belgique où est incarcéré Marc Dutroux. — STR / BELGA / AFP

L’assassin et violeur de mineurs, Marc Dutroux, incarcéré à la prison de Nivelles en Belgique, fait des caprices. Selon les informations de Sudinfo.be, qui rapporte ces indiscrétions d'une «source interne», le condamné à vie le plus détesté du pays a «obtenu l’accord de la direction de la prison pour cuisiner lui-même ses viandes».

Le meurtrier pédophile réclamait cette exigence sous prétexte qu’il se méfiait des plats préparés et qu’il ne les trouvait pas à son goût. Cette faveur accordée par l’administration, a provoqué l’ire de ses codétenus, réclamant à leur tour le droit de cuisiner eux-mêmes leurs plats.

Non content de se voir servir ses steaks crus par le personnel de la prison, il a exigé un régime sans pommes de terre. Mais réclame en revanche des frites et des croquettes.