Un jeune loup abattu en Savoie sur arrêté préfectoral

avec AFP

— 

Un loup a été abattu samedi matin en Savoie au lendemain de l'autorisation par le préfet d'un tir de prélèvement, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Le jeune mâle a été tué sur la commune de Montricher-Albanne, dans le massif Thabor-Galibier, par des agents départementaux de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), précise la préfecture.

«Le cadavre sera transporté au laboratoire départemental à Chambéry» afin de déterminer l'âge et la race, ajoute-t-elle.

Vendredi, le préfet de Savoie avait autorisé par arrêté un tir de prélèvement afin de protéger les troupeaux de moutons contre les attaques.

Depuis 2010, 50 attaques ayant entraîné la mort ou la blessure de 258 têtes de bétail ont été recensées sur le massif Thabor-Galibier, malgré la mise en place des mesures de protection et de défense des troupeaux, selon la préfecture.

«Le loup, espèce protégée en France, est traqué dans la plus parfaite illégalité sur les ordres des représentants de l'Etat», avait déploré vendredi l'association Ferus.

Dénonçant une «situation scandaleuse et injustifiée», l'association avait alors annoncé qu'elle porterait «systématiquement plainte contre les tueurs de loups en bande organisée et exercerait systématiquement des recours contre ces arrêtés félons».

Au niveau national, le «plan loup» 2013-2017, entré en vigueur au printemps, prévoit que 24 loups peuvent être tués durant la première année au sein d'une population estimée par les autorités à 250 animaux en France.