Un automobiliste nordiste arrêté avec 5,9g dans le sang

FAITS DIVERS «Du jamais vu» pour la gendarmerie locale...

À Lille, Olivier Aballain

— 

Un alcootest.
Un alcootest. — DE/JACQUEMART/CLOSON/ISOPIX/SIPA

Un automobiliste de 45 ans est en garde à vue depuis mercredi après-midi après avoir été contrôlé, lundi, avec 5,90g d’alcool par litre de sang.

L’individu avait été conduit sous escorte de gendarmerie au centre hospitalier de Dechy après être sorti de la route, sur la D132, au niveau de Marcq-en-Ostrevent. Selon les témoins, son véhicule zigzaguait ostensiblement sur la route. Aucun autre dégât n’est heureusement à déplorer. «Il ne devait pas aller très vite vu les faibles dommages sur son véhicule», confie d’ailleurs un gendarme.

Permis confisqué

Il reste que le taux mesuré étonne même les pandores. «A ce niveau là, il est même surprenant qu’il ait déjà pu conduire son véhicule», fait ainsi remarquer le commandant Frédéric Évrard. L’homme n’était pas connu pour ce genre de dérive. Son permis lui a été confisqué, en attendant d’éventuelles poursuites.