Haro sur la note de vie scolaire

A. S.

— 

Illustration rentrée scolaire au collège.
Illustration rentrée scolaire au collège. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La note de vie scolaire mauvaise élève du collège. Lors d’une réunion du Conseil supérieur de l’Education jeudi, les parents d’élèves de la FCPE demanderont la suppression dès ce trimestre de cette note qui évalue depuis 2006 le comportement des collégiens et dont la moyenne obtenue chaque trimestre est retenue, avec un coefficient 1, pour l’obtention du brevet, indique Le Parisien.

«Elle est devenue un moyen de faire pression sur certains élèves, parfois elle sert aussi à relever la moyenne d’un collégien pour éviter son redoublement. Ses critères sont toujours aussi flous», indique au quotidien Paul Raoult, président de la FCPE.

Front commun des syndicats

Toujours selon Le Parisien, même les parents d’élèves de la PEEP, initialement favorables à cette note, y sont aujourd’hui opposés, de concert avec les enseignants. Dans un communiqué commun, le syndicat SE-Unsa et celui des personnels de direction SNPDEN demandent que les modalités d’attribution du brevet soient modifiées avant la fin du premier trimestre.

En cause notamment : des barèmes de notation disparates d’un établissement à l’autre, des critères de notation subjectifs… Le ministère de l’Education nationale renvoie pour sa part aux conclusions du Conseil supérieur des programmes à qui il reviendra «de travailler sur les modalités d’évaluation du brevet».