EN DIRECT. Meurtre d'Adrien Anigo: «Ces règlements de comptes, ce n'est malheureusement pas nouveau», regrette Valls

C.B. avec agences

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

L'homme tué par balles ce jeudi à Marseille est Adrien Anigo, fils du directeur sportif de l'OM José Anigo, a appris 20 Minutes des syndicats de police de Marseille. Il se trouvait à bord d'une Twingo quand il a été pris pour cible par deux individus circulant à bord d'une moto de grosse cylindrée qui l'ont mitraillé à bout portant.

>> Toute l'info sur ce drame à lire ici

L'homme de près de 30 ans était connu de la police et de la justice. Ecroué en 2007 pour sa participation présumée à plusieurs vols à main armée de bijouteries, il avait été condamné et était soupçonné d'être impliqué dans douze vols à main armée commis notamment dans les Bouches-du-Rhône, à Aix-en-Provence, Marseille, Gardanne, Martigues et à Nîmes (Gard), pour un préjudice global estimé à 1,5 million d'euros.

Il avait été remis en liberté à la faveur d'une erreur de procédure. Un de ses complices, Alexandre Distanti, a été tué par la police espagnole à l'âge de 30 ans à Alicante, en Espagne en octobre 2011.

>> Suivez dans ce live toutes les réactions après ce nouveau meurtre à Marseille.