A Oradour-sur-Glane, Hollande main dans la main avec le président allemand

POLITIQUE Une image qui rappelle celle de François Mitterrand et Helmut Kohl à Verdun...

avec AFP

— 

François Hollande, le président allemand Joachim Gauck et Robert Hebras, l’un des trois rescapés du massacre d’Ouradour-sur-Glane, le 3 septembre 2013, dans l’église de la ville pour une cérémonie en hommage au 642 morts. 
 
François Hollande, le président allemand Joachim Gauck et Robert Hebras, l’un des trois rescapés du massacre d’Ouradour-sur-Glane, le 3 septembre 2013, dans l’église de la ville pour une cérémonie en hommage au 642 morts.   — J.P. MULLER / AFP

Une image symbolique de la réconciliation franco-allemande. Les présidents français et allemand François Hollande et Joachim Gauck, ainsi qu'un survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), se sont pris la main mercredi dans l'église du village, site de la pire atrocité commise en France par les nazis, selon les images de la cérémonie.

Pour cette première visite officielle d'un dirigeant allemand à Oradour, François Hollande et Joachim Gauck, avec entre eux Robert Hébras, 88 ans, un des trois rescapés encore en vie, se sont tenus pendant quelques secondes épaule contre épaule et main dans la main, dans l'église où ont été massacrés puis brûlés plusieurs centaines de femmes et d'enfants le 10 juin 1944, tandis que les hommes étaient tués dans le village. Le massacre a fait 642 victimes.