Disparues de Perpignan: Le parquet ouvre une information judiciaire pour «assassinats»

Vincent Vantighem

— 

Capture d'écran d'une photo du compte Instagram d'Allison Benitez, une candidate à l'élection de miss Roussilllon disparue en juillet 2013. 
Capture d'écran d'une photo du compte Instagram d'Allison Benitez, une candidate à l'élection de miss Roussilllon disparue en juillet 2013.  — DR

Le parquet de Perpignan a ouvert une information judiciaire pour «assassinats» dans l’affaire des Disparues de Perpignan rapporte, ce mardi, le journal Midi Libre. L’information judiciaire fait suite à la disparition, le 14 juillet, de Marie-Josée Benitez et de sa fille Allison, dont on est, depuis, sans nouvelles. Dans cette affaire, le principal témoin, Francisco Benitez, s’est donné la mort le 5 août.

 Selon le quotidien, la première information ouverte pour une «recherche des causes de la disparition» a été close et une autre a donc été ouverte pour «assassinats». La semaine dernière, l’ADN des deux disparues a été retrouvé dans le congélateur qui appartenait à Francisco Benitez.

 «Vraisemblablement tuées»

 Malgré cela, les proches des deux disparues voulaient jusqu’ici garder espoir. «Des empreintes ne prouvent rien. Ce n’est pas du sang qui a été retrouvé, avait ainsi réagi sur son compte Facebook, Roxane, la demi-sœur d’Allison. Jusqu’à preuve du contraire, elles sont toujours disparues…»

Mais «Marie-José Benitez et sa fille Allison ont vraisemblablement été tuées», a indiqué une source judiciaire au Midi Libre. Contacté Par 20 Minutes, le parquet de Perpignan était injoignable ce mardi.