Khan Academy: Des cours gratuits sur le Web débarquent en France

EDUCATION L'ONG Bibliothèque sans frontières lancera mercredi 250 leçons vidéo en français sur Internet...

Delphine Bancaud

— 

Un homme avec un ordinateur.
Un homme avec un ordinateur. — PURESTOCK/SIPA

C'est mercredi que sera lancée la version francophone de la plateforme Khan Academy et que sortira en librairie L'éducation réinventée* où son fondateur revient sur la philosophie de son projet . L'occasion pour 20 minutes de decrypter le phénomène.

Qu’est ce que la Khan Academy?

L’Américain Salman Khan a créé en 2006 une plateforme d’apprentissage en ligne qui propose chaque mois sur YouTube plus de 4.500 leçons gratuites à six millions d'utilisateurs mensuels. Objectif: rendre accessible le savoir au plus grand nombre. La Khan Academy est  devenue un vrai phénomène aux Etats-Unis, au Brésil et au Mexique. Des cours de mathématiques, physique, biologie ou économie d’environ dix minutes sont accessibles aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Quels sont les cours disponibles en France?

Bibliothèque sans frontières, une ONG œuvrant pour l'accès au savoir, soutenue par la fondation Orange, lancera ce jeudi sur le site khanacademy.bibliosansfrontieres.org la version francophone de la plateforme Khan Academy. Elle regroupera plus de 250 leçons vidéo de mathématiques pour les élèves du primaire ou du collège. Au programme: des leçons et exercices de pré-algèbre, d'arithmétique ainsi que de géométrie. «On ne s’est pas contenté de traduire les vidéos de la Khan Academy. Certaines ont été refaites entièrement par de jeunes professeurs et chercheurs pour mieux coller à la pédagogie française. Et toutes ont été validées par un comité scientifique de professionnels du monde de l'éducation, de l'édition et du numérique», précise Jérémy Lachal, directeur de Bibliothèque sans frontières.

Comment sont utilisés ces cours?

«L’idée n’est pas de concurrencer l’école, mais d’apporter un renfort pédagogique», explique Jérémy Lachal. Les élèves peuvent ainsi visionner les contenus pour réviser des notions abordées en cours ou pour prendre de l’avance sur le programme. «Les enseignants peuvent aussi se saisir de cet outil pour introduire leurs cours. Ou ils peuvent demander aux élèves de regarder une vidéo à la maison reprenant des éléments de cours magistraux pour se concentrer davantage sur les exercices en classe. C’est le concept de classe inversée que défend Khan», précise Jérémy Lachal. Dans une interview au Parisien magazine, Salman Khan explique aussi que ces vidéos peuvent «humaniser la classe en facilitant le tête à tête et en permettant à l’enseignant de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin». La Khan Academy peut aussi permettre aux adultes qui le souhaitent une remise à niveau de leurs connaissances.

Quels sont les projets de la version francophone de la Khan Academy?

L'ONG prévoit de mettre en ligne 800 vidéos de mathématiques d'ici à la fin de l'année 2013 qui seront principalement destinées aux élèves du primaire, collège et de seconde. Autre projet: la traduction du contenu de la plateforme américaine www.khanacademy.org pour janvier 2014, qui donnera aux élèves des outils pour s’auto-évaluer ainsi qu’une banque d’exercices. Bibliothèque sans frontières envisage également de diversifier les contenus vidéos en proposant des leçons de français et d’histoire l’an prochain.

*L'éducation réinventée, Salman Khan, JC Lattès, 20 €.