Brétigny-sur-Orge: Des familles des victimes portent plainte pour sabotage

M.P.

— 

Les secours ont oeuvré toute la nuit de vendredi 12 au samedi 13 juillet dans la gare de Brétigny-sur-Orge.
Les secours ont oeuvré toute la nuit de vendredi 12 au samedi 13 juillet dans la gare de Brétigny-sur-Orge. — MARTIN BUREAU / AFP

Près de deux mois après la catastrophe de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait sept morts, des familles de victimes ont décidé de porter plainte pour «sabotage en bande organisée» contre la SNCF et RFF, rapporte ce mardi Le Parisien. «Une entente a existé entre la SNCF et RFF (Réseau ferré de France) qui a eu pour résultat de détériorer le réseau ferroviaire à tel point que l’éclisse qui a provoqué le déraillement s’est détachée précisément parce qu’elle n’avait pas été entretenue», a expliqué au quotidien Me Xavier Gruwez.

Bientôt une réunion au ministère des Transports

D’après l’avocat, RFF, chargé de l’entretien des infrastructures, «n’a pas exécuté une convention conclue avec le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) qui l’obligeait à prévoir une maintenance renforcée sur certaines parties du réseau considérées comme les plus critiques».

Une information judiciaire  pour «homicides et blessures involontaires» a été ouverte en juillet dernier, peu après l’accident. Le 28 septembre prochain, le ministère des Transports va organiser une réunion entre le parquet, la SNCF, RFF et les passagers du train pour informer les victimes.