Incendie d'une maison de retraite en Isère: Un cinquième décès

avec AFP

— 

Une femme de 87 ans, blessée il y a une semaine dans l'incendie d'une maison de retraite à La Terrasse (Isère), est décédée, portant à cinq morts le bilan du sinistre, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture de l'Isère, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Cette femme, qui ne figurait pas initialement dans la liste des blessés dont le pronostic vital était engagé, avait été hospitalisée «dans un état préoccupant» au CHU de Grenoble à la suite du sinistre, a-t-on indiqué de même source. «Il s'agit d'une patiente qui était déjà lourdement malade», a-t-on précisé.

Quatre personnes, deux femmes âgées de 96 et 100 ans, ainsi que deux hommes de 76 et 90 ans, avaient déjà trouvé la mort dans l'incendie.

Les résultats de l'enquête ouverte pour déterminer les causes exactes de l'incendie, parti depuis la chambre d'une des victimes, ne sont pas encore connus, mais le parquet de Grenoble avait indiqué dès samedi que celui-ci était d'origine accidentelle et «très certainement» lié à un appareil électrique défectueux.

L'incendie s'était déclaré le 23 août vers 21h00 dans cette maison de retraite médicalisée située dans le centre du village de La Terrasse, à une trentaine de kilomètres de Grenoble, et abritant 82 pensionnaires, pour la plupart très âgés.

Le bilan de cet incendie est le plus lourd enregistré dans un établissement de ce type depuis celui qui avait fait six morts, exclusivement des femmes, et 13 blessés en décembre 2011 dans une maison de retraite de Marseille.