Syrie: Hollande et Obama certains de «la responsabilité» du régime

© 2013 AFP

— 

Les présidents français et américain François Hollande et Barack Obama qui se sont entretenus au téléphone vendredi "partagent la même certitude sur la nature chimique de l'attaque (du 21 août à Damas) et la responsabilité indubitable du régime" de Bachar al-Assad, a-t-on déclaré dans l'entourage du chef de l'Etat français.
Les présidents français et américain François Hollande et Barack Obama qui se sont entretenus au téléphone vendredi "partagent la même certitude sur la nature chimique de l'attaque (du 21 août à Damas) et la responsabilité indubitable du régime" de Bachar al-Assad, a-t-on déclaré dans l'entourage du chef de l'Etat français. — Bertrand Langlois AFP

Les présidents français et américain François Hollande et Barack Obama qui se sont entretenus au téléphone vendredi «partagent la même certitude sur la nature chimique de l'attaque (du 21 août à Damas) et la responsabilité indubitable du régime» de Bachar al-Assad, a-t-on déclaré dans l'entourage du chef de l'Etat français.

«François Hollande a rappelé la grande détermination de la France à réagir et à ne pas laisser ces crimes impunis et a senti la même détermination du côté d'Obama», a-t-on ajouté de même source.

Lors de leur conversation téléphonique «de près de trois quarts d'heure», commencée vers 18H15 (16H15 GMT), les deux dirigeants «on fait le point sur l'attaque chimique et sur les preuves» dont ils diposent, a précisé l'entourage de François Hollande, ajoutant qu'ils étaient «convenus de poursuivre ces consultations très étroites».

Les deux présidents s'étaient déjà entretenus au téléphone le 25 août sur les «réponses» à apporter à l'attaque chimique perpétrée quatre jours plus tôt dans la banlieue de Damas, faisant 1.429 morts dont 426 enfants selon le renseignement américain.