Condamné par contumace pour viol, il est arrêté par hasard dix ans après

W. M.

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

C’est un simple contrôle d’identité qui l’a fait replonger dix ans en arrière. Mercredi, un homme de 47 ans a été contrôlé par les policiers dans le centre de Dijon. Après vérification, les fonctionnaires se rendent compte que l’homme fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour une condamnation à cinq ans de prison en 2003. Il avait été jugé par contumace pour un viol.

Signalé mais pas recherché activement par les policiers, l’individu vivait tranquillement mais discrètement à Beaune.

Le Bien Public rapporte ce vendredi qu’il a été vu par le juge des libertés et de la détention. Placé en détention provisoire, il devra comparaître devant un juré d’assises qui le jugera à nouveau. Cette fois-ci en sa présence.