Une plate-forme Chronopost braquée près de Valenciennes

A Lille, Gilles Durand

— 

Ce serait la première fois qu’une plate-forme Chronopost se fait attaquer. Il est 6h, ce mercredi matin, lorsque six individus armés pénètrent à bord de trois voitures sur le parking de la plate-forme Chronopost de Rouvignies, près de Valenciennes. En moins de cinq minutes, ils font main basse sur une cinquantaine de colis à l’intérieur du bâtiment où se trouvaient trois personnes chargées du tri des colis, selon Chronopost. Un braquage rapide, mais sans violence.

«Un membre du personnel qui n’a pas voulu s’allonger a reçu un coup de crosse de la part d’un malfaiteur, mais il n’a pas été fait usage des armes», précise le procureur de Valenciennes, François Perain. Le montant du butin n’a pas encore été calculé. «Nous établissons la liste des  colis dérobé pour connaître leur valeur auprès des expéditeurs», souligne la société Chronopost.  Dans la matinée, une des trois voitures a été retrouvée à Somain. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Lille.