Perpignan: L'ADN des disparues retrouvé dans un congélateur

ENQUÊTE e père, Francisco Benitez avait nettoyé l'appareil, peu après leur disparition...

W. M. et V. V.

— 

Des amis d'Allison Benitez distibuent des portraits de la jeune fille et de sa mère, dans les rues de Perpignan, le 7 août 2013
Des amis d'Allison Benitez distibuent des portraits de la jeune fille et de sa mère, dans les rues de Perpignan, le 7 août 2013 — RAYMOND ROIG / AFP

Peut-être un premier pas vers la découverte des deux corps... Selon une information de France 3, les empreintes génétiques des disparues de Perpignan ont été découvertes dans un congélateur. Les ADN d'Allison Benitez et de sa mère, Marie-Josée, ont été retrouvées dans cet appareil qui appartenait au père, Francisco Benitez, principal suspect dans l'enquête criminelle sur leur disparition et qui s'est suicidé le 5 août.

Le congélateur pas nettoyé de fond en comble

L'information a été confirmée à l'AFP par une source proche du dossier.  Cette même source a toutefois ajouté ne pas exclure définitivement que les ADN retrouvés aient pu être laissés par la mère et sa fille avant leur disparition dans le cadre de l'utilisation habituelle de l'appareil. Le congélateur aurait en effet été nettoyé mais pas de fond en comble.

Une autre source proche de l'enquête a indiqué que ces découvertes nécessitaient des recoupements avant de pouvoir en tirer des conclusions définitives.

Par ailleurs, selon iTélé, seul l'ADN d'Allison aurait été retrouvé dans le congélateur.

Un tapis également lavé

Selon France 3, le congélateur avait été nettoyé par le militaire quelques jours après leur disparition, ce qu'avait appris la police judiciaire de Perpignan. Cette dernière avait ensuite demandé au laboratoire d'explorer les empreintes génétiques contenues dans cet appareil ainsi que sur un tapis, lui aussi lavé «à grandes eaux».

Francisco Benitez s'est suicidé le 5 août , trois semaines après la diparition de sa femme et de sa fille.