Cigarettes électroniques: Doivent-elles subir les mêmes interdictions que la cigarette?

VOTRE AVIS «Vapoter» peut être cancérigène, selon le magazine «60 millions de consommateurs»…

Paul Gosset
— 
 La vapeur des e-cigarettes contiendrait des «molécules cancérogènes en quantité significative»
 La vapeur des e-cigarettes contiendrait des «molécules cancérogènes en quantité significative» — Tim Ireland/AP/SIPA

 La vapeur des e-cigarettes contiendrait des «molécules concérogènes en quantité significative», décelées grâce à une méthode inédite, selon la revue 60 millions de consommateurs.

En effet, «dans trois cas sur dix, pour des produits avec ou sans nicotine, les teneurs en formaldéhyde (couramment dénommé formol) relevées flirtent avec celles observées dans certaines cigarettes conventionnelles». L’enquête révèle aussi que l'acroléine, une molécule très toxique, est émise en quantité très significatives par l'E-Roll, et «à des teneurs qui dépassent même parfois celles que l'on peut mesurer dans la fumée de certaines cigarettes». Ceci vraisemblablement en raison d'un dispositif qui chauffe trop vite.

Manque de recul sur l’e-cigarette

Quant à l'acétaldéhyde, classé cancérogène possible, les teneurs parfois loin d'être négligeables relevées restent très inférieures à celles observées avec les cigarettes de tabac. Des traces de métaux «potentiellement toxiques» ont été détectées dans Cigartex qui libère autant de nickel et de chrome qu'une vraie cigarette et dans la Cigway jetable qui libère plus d'antimoine.

Les organisations spécialisées dénoncent le manque de recul sur l’e-cigarette pour se prononcer sur la toxicité du produit. En revanche elles s’accordent pour dire que la cigarette électronique présente un risque d’addiction à la nicotine.

Le magazine 60 millions de consommateurs révèle également que la dose de nicotine des recharges liquides ne correspond pas toujours à ce qui est mentionné. Ainsi, la dose contient systématiquement des teneurs inférieures à ce qui est indiqué.  

Alors selon vous, Les cigarettes électroniques doivent-elles subir les mêmes interdictions que la cigarette ? Faut-il en interdire la consommation au bureau? Dans les lieux publics ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous ou par mail à l’adresse reporter-mobile@20minutes.fr