Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
INFRASTRUCTURESLGV Lyon-Turin: des travaux déclarés «d'utilité publique et urgents»

LGV Lyon-Turin: des travaux déclarés «d'utilité publique et urgents»

INFRASTRUCTURES
Le décret publié ce dimanche au Journal Officiel concerne des travaux destinés à créer un itinéraire d'accès au chantier de la future ligne à grande vitesse (LGV)...
Un train à grande vitesse de la compagnie SNCF
Un train à grande vitesse de la compagnie SNCF - SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
-Avec AFP

-Avec AFP

Un décret publié au Journal Officiel dimanche déclare «d'utilité publique et urgents» des travaux destinés à créer un itinéraire d'accès côté français au chantier de la future ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin (Italie).

Les travaux d'accès à l'ouvrage interviendront entre Colombier-Saugnieu (Rhône) et Chambéry (Savoie). Des aménagements localisés dans les communes savoyardes de Montmélian et Francin, et entre Avressieux et Saint-Jean-de-Maurienne seront également réalisés, précise le décret.

Des expropriations dans un délai de quinze ans

Par conséquent, dans ces zones, les expropriations nécessaires devront être réalisées dans un délai de quinze ans maximum. «Le maître d'ouvrage devra, s'il y a lieu, remédier aux dommages causés aux exploitations agricoles», est-il précisé.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, «grand promoteur» de l'aéroport contesté de Notre-Dame-des-Landes, «a signé la déclaration d'utilité publique en contradiction avec ses propres déclarations du 9 juillet et du report annoncé de ce projet par la Commission Mobilité 21», dénonce la Coordination des opposants au Lyon-Turin, dans un communiqué.

Un projet au coût «exorbitant» selon les opposants

La ligne à grande vitesse Lyon-Turin doit permettre de raccourcir le trajet Paris-Milan à un peu plus de 4 heures, contre 7 heures actuellement, grâce notamment au percement d'un tunnel sous les Alpes. Les opposants à ce projet le jugent néfaste pour l'environnement et d'un coût exorbitant.