Ensisheim: Le preneur d'otage jugé lundi à Colmar

JUSTICE Un détenu a retenu en otage mercredi une surveillante pendant plus de 13 heures...

avec AFP

— 

Un garden de prison dans la maison centrale d'Ensisheim, le 8 janvier 2010.
Un garden de prison dans la maison centrale d'Ensisheim, le 8 janvier 2010. — SAUTIER PHILIPPE/SIPA

Le détenu qui avait pris en otage pendant plus de 13 heures mercredi une surveillante de la prison d'Ensisheim (Haut-Rhin) sera jugé lundi en comparution immédiate, a-t-on appris vendredi auprès du Parquet de Colmar.

«Le détenu sera jugé en comparution immédiate pour les faits qui se sont déroulés mercredi à Ensisheim, ainsi que pour des faits similaires antérieurs, commis à Château-Thierry en juin 2012», dans l'Aisne, a annoncé le procureur de Colmar Bernard Lebeau. Placé en détention provisoire, Sadik Jdaidia est poursuivi pour enlèvement et séquestration, violence aggravée sur un personnel de l'Administration pénitentiaire à l'aide d'une arme.

Couteau artisanal

Il s'était rendu mercredi soir au bout de plus de treize heures d'intenses négociations, au cours desquelles il s'était retranché dans sa cellule en compagnie d'une surveillante de la prison qu'il menaçait d'un couteau artisanal.

A la prison de Château-Thierry, il avait brièvement retenu en otage un agent chargé de l'accompagnement médico-psychologique des détenus. Il avait déjà été condamné à trois ans de réclusion pour avoir pris en otage durant onze heures un médecin de la prison de Montmédy (Mesues) en octobre 2011.